Bruno Hantson

 

 

Document sans titre

Tammi Terrell

tammi terrel1


 


Née le 29/04/45 décédée le 16/03/70


 


 


Tammi Terrell s’appelait en réalité Thomasina Montgomery et ses proches la surnommaient « Tommie ». On peut dire qu’elle a eu conscience très jeune de ses capacités pour le chant et qu’elle a su très vite qu’elle deviendrait chanteuse.


Elle chantait, comme beaucoup d’enfants, dans la chorale de l’église de son quartier, remporta son premier concours « radio crochet » dès 11 ans et accompagna, comme choriste, Patti LaBelle dès 13 ans.


tammi terrel 3C’est en 1960 qu’elle signe son premier contrat discographique avec le label Scepter – Wand qui édite ses deux premiers 45T sous le nom de Tammy Montgomery. C’est ensuite James Brown qui la prend sous son aile en produisant son troisième 45T (« I Cried ») sur son label « Try Me » en 1963 et en l’incluant dans ses tournées. Il semble qu’une liaison amoureuse les lia, liaison qui prit fin neuf mois plus tard suite au désaccord de ses parents (il avait 30 ans, elle, 18). Vous voyez ici, sur la gauche du texte, une de ses premières photos d'artiste (elle est encore adolescente).  


  


Elle réalisa encore un 45T en 1964 (« If I Would Marry You ») sur le label Checker : comme le succès n’était pas au rendez-vous, elle songea à faire autre chose mais n’abandonna pas la chanson ; en 1965, elle accompagna Jerry Butler (« The Ice Man ») dans sa tournée et c’est ainsi qu’elle fut repérée par Berry Gordy qui l’engagea dans son équipe d’artistes avant la fin de l’année.


tammi terrel 2Comme d’habitude, Gordy, estimant que la carrière de Tammy Montgomery avait été un échec, la fit changer d’image et de pseudonyme afin de démarrer une nouvelle carrière sous le nom de Tammi Terrell.


Durant les deux années qui suivirent, elle enregistra plusieurs singles qui n’eurent jamais le succès escompté…


tammi terrel 4Marvin Gaye, le crooner de Motown, avait déjà enregistré des duos avec Mary Wells et Kim Weston. Cette dernière fut remplacée par Tammi Terrell qui connut enfin le succès avec un premier titre écrit par le duo de producteurs « maison » Jack Ashford et Valerie Simpson « Ain’t no Mountain High Enough » qui devint tout de suite un hit (repris plus tard par les Supremes). Entre 1967 et 1969, le duo enregistra trois albums : "United", "You’re All I Need" et "Easy".


On prêta à Tammi, durant sa période « Motown », une liaison avec David Ruffin, ex-chanteur des Temptations.


Malheureusement, le succès arriva au moment où sa santé commença à se dégrader… Elle souffrait régulièrement de violentes migraines et perdit même connaissance sur scène, dans les bras de Marvin Gaye, alors qu’elle se produisait avec lui…Le diagnostic est tombé comme un couperet : tumeur au cerveau.


Son état de santé ne lui permettait plus de se produire sur scène mais ne l’empêcha pas d’enregistrer son unique album solo chez Motown : « Irresistible » en 1968.


Sur « Easy », le dernier album de duos qu’elle réalisa avec Marvin Gaye, certaines des plages sont interprétées par la Productrice Valérie Simpson, Tammi n’ayant plus la force de chanter.


Elle subit huit opérations successives qui, hélas, n’eurent pas raison de sa maladie : le 16 mars 1970, Tammi Terrell mourut. Elle avait 24 ans… 


Anéanti par la perte de sa partenaire, Marvin Gaye n’enregistra plus pendant un an et ne monta plus sur scène jusqu ‘en 1972. Le tournant musical qu’il prit avec l’album « What’s Goin on » est la suite d’une longue réflexion du chanteur sur sa vie et la disparition de Tammi Terrell.


 © Tous droits réservés.

Document sans titre

Copyright © 2012 Bruno Hantson